Astier Demarest - Matières Premières Aromatiques

Les actualités Astier Demarest

Retrouvez régulièrement toutes nos actualités.

DRT : réorganisation de l’actionnariat

Ardian entre en négociations exclusives en vue de l’acquisition d’une participation majoritaire...
Ajouté le 30/11/2017 - Lire la suite >>

Astier Demarest adhère à GRASSE EXPERTISE®

Contribuer à l’amélioration et au rayonnement des savoir-faire du Pays Grassois ...
Ajouté le 28/11/2017 - Lire la suite >>

Rapport de marché Cardamome Guatemala

Le point sur octobre ...
Ajouté le 27/10/2017 - Lire la suite >>

Nos Partenaires

Faire connaître nos partenaires, leur spécificité, c'est aussi notre rôle. Nous nous faisons l'écho de leur actualité.

KURARAY, JAPON-EUROPE
Innovation et qualité de vie
“  Fondé en 1926, le groupe Kuraray est spécialisé dans les produits chimiques et basé à Tokyo au Japon.... ”
>> Lire la suite...
AGRILAND (groupe AFRECO), COTE D'IVOIRE
Richesses d'Afrique de l'Ouest
“  Créée en 1978, la société Afreco est une entreprise franco-ivoirienne qui exporte des matières premières agricoles d'Afrique de... ”
>> Lire la suite...
SHEDAN, TUNISIE
Parfums de Méditerranée
“  SHEDAN (Société des Huiles et Dérivés d’Afrique du Nord) est distillateur depuis 1944. C’est en 1956, après le... ”
>> Lire la suite...
Tous Nos Partenaires

Accueil > Nos actualités


Actualités : Haïti : Les intempéries compromettent la production de vétiver

Ajouté le : 07/09/2010

Carte du National Hurricane Center-Miami, 30 août 2010

Il a fait extrêmement chaud et humide dans la zone Caraïbe depuis fin mai. Les pluies incessantes dues aux cyclones et tempêtes tropicales qui sévissent en Haïti ont considérablement ralenti l’approvisionnement des usines en racines de vétiver.

Un accès aux champs devenu très difficile voire dangereux, des racines trempées, un rendement presque nul, les producteurs ont dû arrêter la distillation début juillet.
On espère que de courtes périodes de soleil permettront de fabriquer de petites quantités d’essence sur commande, de septembre à novembre.
Mais il faudra attendre décembre pour faire des prévisions de production, connaître le prix des racines et du fuel à ce moment-là et, en fonction des rendements, prévoir le prix de l’essence au début de la nouvelle récolte.


Tous nos actualités :