Astier Demarest - Matières Premières Aromatiques

Les actualités Astier Demarest

Retrouvez régulièrement toutes nos actualités.

DRT : réorganisation de l’actionnariat

Ardian entre en négociations exclusives en vue de l’acquisition d’une participation majoritaire...
Ajouté le 30/11/2017 - Lire la suite >>

Astier Demarest adhère à GRASSE EXPERTISE®

Contribuer à l’amélioration et au rayonnement des savoir-faire du Pays Grassois ...
Ajouté le 28/11/2017 - Lire la suite >>

Rapport de marché Cardamome Guatemala

Le point sur octobre ...
Ajouté le 27/10/2017 - Lire la suite >>

Nos Partenaires

Faire connaître nos partenaires, leur spécificité, c'est aussi notre rôle. Nous nous faisons l'écho de leur actualité.

NELIXIA, GUATEMALA
Une approche responsable
“  Basée au Guatemala, Nelixia est un important fournisseur d’huiles essentielles naturelles pour le marché des arômes et parfums,... ”
>> Lire la suite...
COOPEALNOR, BRESIL
Jus de fruits pour le commerce équitable
“  Créée en 2007 dans l’Etat de Bahia par 28 petits producteurs, Coopealnor compte aujourd’hui 86 membres, établis sur... ”
>> Lire la suite...
RUGOFARM, BURUNDI
Une filière équitable pour le patchouli
“  La société RUGOFARM conduit au Burundi un projet pour le développement d’une filière de production d’huiles essentielles. Il est... ”
>> Lire la suite...
Tous Nos Partenaires

Accueil > Nos actualités


Actualités : Agrumes de Sicile : les prévisions de notre partenaire Simone Gatto

Ajouté le : 27/11/2015

Pénurie annoncée pour la mandarine et la bergamote

Si la récolte de la bigarade est normale, celle des citrons est en retard. Les premières quantités seront disponibles mi-décembre, moment où les prix seront fixés, que l’on espère stables.

Comme il était malheureusement prévu, la récolte de mandarine cette année a été déficitaire, particulièrement en Calabre. Le manque de fruits dans cette région, qui est la source principale pour l'industrie, a entraîné une forte augmentation du coût de la matière première, en moyenne 10 % en Sicile et 44 % en Calabre. Il en résulte une augmentation globale des fruits de 41 %.
De ce fait, la quantité de fruit traitée est inférieure de 30 % à celle de l’année dernière.

Une forte hausse de prix est prévue également pour la bergamote, due à une pénurie de 50 %.
Le coût des fruits est annoncé 20 % plus cher que l'année passée.
La récolte vient de commencer et les premiers traitements montrent un rendement en huile essentielle en baisse.

Tous nos actualités :