Astier Demarest - Matières Premières Aromatiques

Les actualités Astier Demarest

Retrouvez régulièrement toutes nos actualités.

ECOCITRUS, producteur Equitable depuis 2005

Notre partenaire cité dans la Fairtrade Juice Newsletter, éditée par Max...
Ajouté le 05/10/2017 - Lire la suite >>

DRT absorbe GRANEL SA

GRANEL cessera d’exister à partir du 1er novembre 2017 ...
Ajouté le 12/09/2017 - Lire la suite >>

Cardamome Guatemala – nouvelle récolte et prévisions

Volume en baisse et montée des prix ...
Ajouté le 27/07/2017 - Lire la suite >>

Nos Partenaires

Faire connaître nos partenaires, leur spécificité, c'est aussi notre rôle. Nous nous faisons l'écho de leur actualité.

RUGOFARM, BURUNDI
Une filière équitable pour le patchouli
“  La société RUGOFARM conduit au Burundi un projet pour le développement d’une filière de production d’huiles essentielles. Il est... ”
>> Lire la suite...
NELIXIA, GUATEMALA
Une approche responsable
“  Basée au Guatemala, Nelixia est un important fournisseur d’huiles essentielles naturelles pour le marché des arômes et parfums,... ”
>> Lire la suite...
SIMONE GATTO, ITALIE
Les plus beaux fruits de Sicile et Calabre
“  Fondée en 1926, cette entreprise, toujours familiale, fabrique et commercialise des produits issus d’agrumes, exclusivement récoltés en Calabre... ”
>> Lire la suite...
Tous Nos Partenaires

Accueil > Nos actualités


Actualités : Agrumes de Sicile : les prévisions de notre partenaire Simone Gatto

Ajouté le : 27/11/2015

Pénurie annoncée pour la mandarine et la bergamote

Si la récolte de la bigarade est normale, celle des citrons est en retard. Les premières quantités seront disponibles mi-décembre, moment où les prix seront fixés, que l’on espère stables.

Comme il était malheureusement prévu, la récolte de mandarine cette année a été déficitaire, particulièrement en Calabre. Le manque de fruits dans cette région, qui est la source principale pour l'industrie, a entraîné une forte augmentation du coût de la matière première, en moyenne 10 % en Sicile et 44 % en Calabre. Il en résulte une augmentation globale des fruits de 41 %.
De ce fait, la quantité de fruit traitée est inférieure de 30 % à celle de l’année dernière.

Une forte hausse de prix est prévue également pour la bergamote, due à une pénurie de 50 %.
Le coût des fruits est annoncé 20 % plus cher que l'année passée.
La récolte vient de commencer et les premiers traitements montrent un rendement en huile essentielle en baisse.

Tous nos actualités :