Astier Demarest - Matières Premières Aromatiques

Les actualités Astier Demarest

Retrouvez régulièrement toutes nos actualités.

DRT : réorganisation de l’actionnariat

Ardian entre en négociations exclusives en vue de l’acquisition d’une participation majoritaire...
Ajouté le 30/11/2017 - Lire la suite >>

Astier Demarest adhère à GRASSE EXPERTISE®

Contribuer à l’amélioration et au rayonnement des savoir-faire du Pays Grassois ...
Ajouté le 28/11/2017 - Lire la suite >>

Rapport de marché Cardamome Guatemala

Le point sur octobre ...
Ajouté le 27/10/2017 - Lire la suite >>

Nos Partenaires

Faire connaître nos partenaires, leur spécificité, c'est aussi notre rôle. Nous nous faisons l'écho de leur actualité.

DRT, FRANCE
Au coeur du pin
“  Installée dans les Landes sur trois sites de production, DRT (Dérivés Résiniques et Terpéniques) a entrepris en 1932... ”
>> Lire la suite...
RUGOFARM, BURUNDI
Une filière équitable pour le patchouli
“  La société RUGOFARM conduit au Burundi un projet pour le développement d’une filière de production d’huiles essentielles. Il est... ”
>> Lire la suite...
SUCORRICO, BRESIL
Jus de fruits et huiles essentielles
“  Etablie dans l’Etat de Sao Paulo, cette société familiale produit des jus d’orange concentrés, des huiles essentielles et... ”
>> Lire la suite...
Tous Nos Partenaires

Accueil > Nos actualités


Actualités : Nouvelle production d’Huile essentielle de Néroli Tunisie

Ajouté le : 16/05/2013

De bonnes conditions climatiques pendant la récolte et des rendements satisfaisants augurent une production 2013 de qualité

Chez le partenaire d’Astier Demarest, Shedan, la cueillette de la fleur a commencé le 6 avril avec quelques jours de retard, dus au temps frais du mois de mars. En revanche, elle s’est terminée tôt, dès le 24 avril, car le temps beau et chaud pendant toute la récolte a accéléré la floraison.

La quantité totale de fleurs devait être de 1100 à 1200 tonnes. Une petite partie a été perdue en début de récolte à cause du vent, et quelques vergers n’ont pas été cueillis pour des raisons de main d’oeuvre insuffisante. Au total, les usines ont probablement traité environ 850 tonnes de fleurs, un peu moins que l’année dernière.

La distillation traditionnelle d’eau de fleurs d’Oranger locale a dû absorber environ 250 tonnes, soit un peu plus que l’année dernière, le prix des fleurs étant plus accessible qu’en 2012.
Les rendements ont été satisfaisants et un peu supérieurs à la moyenne de l’année dernière. Le prix des fleurs a été raisonnable et n’a augmenté qu’au fur et à mesure de l’amélioration du rendement.

Dans l’ensemble donc, le meilleur rendement de cette année devrait compenser la quantité de fleurs un peu inférieure à celle de l’année dernière, de sorte que les quantités d’huile essentielle de Néroli et de concrète d’Oranger produites en 2013 devraient être équivalentes à celles produites en 2012.

Par ailleurs, les conditions climatiques ayant été très bonnes pendant toute la récolte, sans à-coups de rendement, on peut s’attendre à une bonne qualité.

Tous nos actualités :