Astier Demarest - Matières Premières Aromatiques

Les actualités Astier Demarest

Retrouvez régulièrement toutes nos actualités.

DRT : réorganisation de l’actionnariat

Ardian entre en négociations exclusives en vue de l’acquisition d’une participation majoritaire...
Ajouté le 30/11/2017 - Lire la suite >>

Astier Demarest adhère à GRASSE EXPERTISE®

Contribuer à l’amélioration et au rayonnement des savoir-faire du Pays Grassois ...
Ajouté le 28/11/2017 - Lire la suite >>

Rapport de marché Cardamome Guatemala

Le point sur octobre ...
Ajouté le 27/10/2017 - Lire la suite >>

Nos Partenaires

Faire connaître nos partenaires, leur spécificité, c'est aussi notre rôle. Nous nous faisons l'écho de leur actualité.

AGRILAND (groupe AFRECO), COTE D'IVOIRE
Richesses d'Afrique de l'Ouest
“  Créée en 1978, la société Afreco est une entreprise franco-ivoirienne qui exporte des matières premières agricoles d'Afrique de... ”
>> Lire la suite...
NELIXIA, GUATEMALA
Une approche responsable
“  Basée au Guatemala, Nelixia est un important fournisseur d’huiles essentielles naturelles pour le marché des arômes et parfums,... ”
>> Lire la suite...
EMERALD KALAMA CHEMICAL, USA
Des ingrédients aromatiques de haute qualité pour le marché mondial
“  Groupe leader de l’industrie des ingrédients pour arômes et parfumerie, Emerald kalama Chemical est reconnu pour avoir atteint... ”
>> Lire la suite...
Tous Nos Partenaires

Accueil > Nos actualités


Actualités : Récolte de romarin en Tunisie

Ajouté le : 29/09/2011

Zone de collecte du romarin

Une légère baisse de production

La révolution tunisienne a entraîné le report d’un mois dans l’adjudication des zones de cueillette du romarin, et donc aussi dans la distillation (début mai cette année).
La distillation s’est poursuivie sur juillet, mais avec une très faible production, à cause de la chaleur et d’une main-d’œuvre agricole occupée aux moissons.
La production du romarin en Tunisie a donc baissé d’environ 20 %, heureusement compensés par un peu de report de 2010 et par la bonne récolte marocaine.
Ainsi, les répercussions sur les prix ont été modérées, de 5 à 10 % d’augmentation.

Tous nos actualités :